Du nucléaire au centre de jeunesse de Clarington

Auteur : 4MAT Administrator
Posting date: 7/10/2019 5:33 PM
Pendant mon enfance, mon père travaillait dans l’industrie nucléaire au Canada. Il a débuté à titre d’ingénieur, puis a travaillé au développement des affaires pour les réacteurs CANDU. Quand j’ai eu neuf ans, il a été expatrié avec sa famille en Turquie. Nous avons vécu à Ankara pendant six ans, alors qu’il travaillait avec ses collègues turcs au développement du programme nucléaire civil de la Turquie. Cette expérience a éveillé mon intérêt pour les voyages et m’a fait prendre conscience des possibilités de l’industrie nucléaire.

Plus tard, j’ai marché dans les pas de mon père en m’inscrivant au programme de génie de l’Université de Toronto. Par la suite, j’ai été sélectionné pour un stage coopératif sur un projet de construction nucléaire en Roumanie pendant un an. La vie d’expatrié dans un pays étranger m’a ouvert les yeux. Je suis retourné à l’Université de Toronto pour ma dernière année avec l’idée bien arrêtée de poursuivre ma carrière dans le nucléaire.

Quand j’ai obtenu mon diplôme, j’ai accepté un poste d’ingénieur junior en conception pour la division CANDU d’Énergie atomique du Canada limitée, qui fait maintenant partie du Groupe SNC-Lavalin. J’ai perfectionné mes compétences en conception pendant quelques années, puis l’occasion s’est présentée de vivre en Corée du Sud pendant deux ans pour travailler à la remise en état d’un réacteur CANDU.

Le travail à l’étranger est une excellente école de débrouillardise. Tous vos repères, tous les gens que vous connaissez ont disparu et vous évoluez dans un environnement basé uniquement sur l’exécution. Le travail mis à part, j’y ai vécu plusieurs expériences inoubliables, notamment au niveau culinaire. Un mets que je n’oublierai jamais, ce sont les pieuvres vivantes.

J’ai toujours été ouvert aux expériences nouvelles et le travail sur le terrain m’a permis d’accomplir des choses extraordinaires. Mes années en Roumanie et en Corée du Sud ont ouvert mon esprit sur le monde, et encore aujourd’hui, ces années d’apprentissage comptent parmi mes meilleurs souvenirs.

J’occupe aujourd’hui le poste de directeur du projet de remise en état et de prolongement de la vie de l’unité 3 de la Centrale nucléaire de Darlington d’Ontario Power Generation, à Clarington, en Ontario. Il s’agit d’un des plus importants projets de remise en état d’une source d’énergie propre au Canada. Darlington est l’une des centrales nucléaires les plus performantes au monde. Elle produit environ 20 pour cent de l’électricité consommée en Ontario, assez pour répondre aux besoins de deux millions d’Ontariens. Les réacteurs CANDU font l’objet d’une remise en état à demi-vie, après des décennies de production d’électricité non polluante. Les Ontariens profiteront pendant encore 30 ans des bienfaits de cette centrale qui continuera à réduire le nombre de journées de smog pour la population.

Les travaux de remise en état amorcés en 2016 s’échelonneront sur une décennie. C’est pourquoi je compte être ici encore pendant un bon moment pour participer au mieux-être de la collectivité locale. SNC-Lavalin estime devoir contribuer à différentes causes qui importent pour la collectivité. C’est pourquoi nous avons décidé de soutenir le Centre des jeunes de la caserne de pompiers de Bowmanville, en réponse à l’appel lancé par le maire de Clarington Adrian Foster.

Inciter les jeunes à persévérer à l’école et leur offrir un endroit positif ou aller après les cours est un important enjeu social pour la collectivité. Le Centre, administré par la John Howard Society de la région de Durham, offre un programme de loisirs libre et gratuit qui s’adresse aux jeunes de Clarington âgés de 12 à 19 ans. De nombreuses activités y sont organisées – soirées cinéma, basketball, jeux vidéo – mais son principal attrait reste son aspect social : de 20 à 25 jeunes s’y réunissent chaque soir.

Chris Newman, le coordinateur du programme, s’intéresse activement au sort des jeunes et travaille sans relâche à soutenir leur cause. Il les incite à participer à la collectivité en organisant des nettoyages de sites, des projets de peinture de murs et des programmes de mise en forme. Les réalisations de l’année écoulée sont soulignées lors d’un banquet annuel au cours duquel le maire et la police reconnaissent les contributions des jeunes… et les jeunes restent effectivement plus longtemps à l’école.

Examinez les options de carrière qui s’offrent à vous à SNC-Lavalin et voyez jusqu’où votre travail peut vous mener.

Related Jobs

Options : Consulting & advisory
Options : Faithful+Gould
Emplacement

Dubai

Options : Corporate
Options : Faithful+Gould
Emplacement

Dubai

Options : Transportation
Options : Atkins
Emplacement

Orlando

Options : Industrial & manufacturing
Options : Faithful+Gould
Emplacement

Phoenix

Canada Line | propulser les transports vers l’avenir

Centrale nucléaire de Darlington

Autoroute Brun-Way

Quand les jeux alimentent la passion pour la réalité virtuelle et l’intelligence artificielle

Recently Viewed Jobs

Ouvrir une session

Sélectionnez le pays associé à votre compte, afin de vous diriger vers la bonne région.

Une fenêtre sur notre monde

Nous avons des bureaux situés dans plus de 50 pays et sur six continents. Faites le tour de nos emplacements pour trouver où vous pourriez vous épanouir.